Cornelis Bega

Naissance: 1631  - Décès: 1664    Emplacement: Salle de Rembrandt

Cornelis Bega était le petit-fils de Cornelis van Haarlem (1562-1638), qui legua à sa fille, la mère de Bega, une riche collection artistique qui accompagna le peintre néérlandais au cours de sa jeunesse. Le grand-père, Cornelis van Haarlem, avait été un artiste bien rénommé parmi les maniéristes néérlandais et il avait accumulé une véritable fortune, en laissant à la fille, or, argenterie et peintures, dessins et gravures.  

Le fait d'être né dans une famille d'artistes (le père aussi l'était), influença ses choix, certainement, et  Bega commence à étudier auprès de Adriaen van Ostade (1610-1685), un peintre néérlandais qui produisait beaucoup d'œuvres. Ostade était célèbre pour sa peinture de genre ( scènes de vie quotidienne) durant l'âge d'or hollandais, au cours du XVIIe siècle. Ses peintures reproduisaient la vie des gens du peuple, des paysans, des tavernes et Bega continua à montrer ces types humains et leurs moeurs, tout au cours de sa carrière artistique. C'est la vie quotidienne de Haarlem, de l'Allemagne, de la Suisse et de la France qu'il représenta dans ses peintures, ainsi que des musiciens, médecins, mères, prostituées, parieurs, alchimistes. 

En 1654 Bega entra dans la Guilde des peintres de saint Luc, à Haarlem, après qu'il s'était créé une bonne réputation, en voyageant en compagnie d'un autre membre de la Guilde, le peintre néérlandais Vincent Laurensz van der Vinne (1628 – 1702). Ensuite, Cornelis Bega arriva à maîtriser un style plus personnel, plus sensible dans la façon de représenter les situations et les objets, comme on peut bien remarquer dans  L'alchimiste (1633) et la Joueuse de luth (1634) des Offices. Si d'un point de vue technique, l'œuvre de Bega ne dépasse pas celle de son maître Van Ostade, il faut quand-même souligner qu' elle atteint un haut niveau de profondeur psychologique, tout en produisant une certaine influence sur des artistes comme Jan Steen (1626-1679).

Parmi ses travaux les plus connus, à signaler Le joueur de luth (1662) de la Gemaldegalerie di Dresde, Le duo (1663) du Musée National de StocKholm, Scène de Taverne (1664) du Musée de beaux-arts de Budapest. Dans des collections privées, on trouve des œuvres tels que, le Marché au village (1658) et Intérieur d'une taverne.

 

Voulez-vous voir des oeuvres de cet artiste?

Réservez en ligne une visite

Les salles


Les oeuvres d'art



Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function mysql_close() in /var/www/virtualuffizi/index.php:193 Stack trace: #0 {main} thrown in /var/www/virtualuffizi/index.php on line 193