Le Corridor de Vasari

Le Corridoio Vasariano - le Corridor de Vasari - doit son nom à l'architecte Giorgio Vasari, qui fut capable de bâtir ce passage en cinq mois, en 1565. Le grand-duc Cosme Ier des Médicis eut l'dée de sa construction: le Corridoio devait faire partie des apparats fastueux réalisés pour le mariage de son fils François avec Jeanne d'Autriche. 

Il s'agit d'un percours surélévé qui relie le Palazzo Vecchio au Palazzo Pitti, siège de la cour, à travers les Offces et le fleuve Arno, tout en passant au-dessus du Ponte Vecchio. L'idée était de permettre à la famille granducale de se déplacer d'un palais à l'autre  loin des regards et des dangers. De plus, puisque le Corridor de Vasari s'ouvre sur l'église Santa Felicita, les Médicis pouvait participer à la messe dans une loge qui reliait le passage à la nef de l'église, sans se mêler aux autres fidèles.  

À cette époque-là, sur le Ponte Vecchio, il y avait le marché de la viande, qui fut  remplacé bientôt par les orfèvres, en raison des mauvaises odeurs qui montaient jusqu'au corridor.

Pendant la Seconde guerre mondiale, quand les nazis ont fait sauter tous les ponts de Florence, sauf le Ponte Vecchio, le Corridoio Vasariano était le seul passage pour traverser le fleuve dans le centre-ville et il fut utilisé aussi par les résistants italiens. Il paraît que le pont ait été épargné parce que Hitler en aurait gardé un bon souvenir durant une visite du Corridor avec Mussolini en 1938.

Actuellement, le  Corridoio abrite la plus grande collction d' autoportrait du monde, qui appartient à la Galerie des Offices. Le parcours se termine dans le Jardin de Boboli, à côté de la Grotte de Buontalenti.  

 

Voulez-vous visiter ce musée en évitant la file d'attente?

Réservez en ligne

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function mysql_close() in /var/www/virtualuffizi/index.php:193 Stack trace: #0 {main} thrown in /var/www/virtualuffizi/index.php on line 193