Giovanni Bellini

Dit: Giambellino    Naissance: 1430  - Décès: 1516    Emplacement: Salle de Bellini et de Giorgione

Les Bellini, la famille de peintres vénitiens, constituent un point de repère fondamental de la Renaissance italienne. Jacopo Bellini (1396-1470), père de Giovanni, était parmi les peintres les plus renommés au début de la Renaissance. Ses fils, Giovanni et Gentile (1429-1507) déploient
leur immense influence. Giovanni, condisciple et beau-frère de Andrea Mantegna (1431-1506), a joué un rôle très important dans la définition de l'école picturale vénitienne.

Si le père, Jacopo, avait consolidé le style de la première Renaissance, le fils, Giovanni dit aussi Giambellino, en marque l'évolution, à travers un usage de la couleur qui devient spécifique de l'école vénitienne. À souligner son importance, il suffit de nommer quelqu'un des ses élèves comme Giorgione (1477-1510) et le Titien (1485-1576). L'ampleur de l'influence exércée par ces deux grands artistes sur l'art européen trouve son origine à l'intérieur de l'atélier de Giambellino. Ses œuvres sont documentées à partir des années cinquante du XVesiècle, quand il peint encore à tempera. À cette époque là, il réalise, Le Christ mort soutenue par deux anges et deux Pietà. La présence de Mantegna dans l'atélier de Jacopo Bellini est très important, du moment que Giovanni assimile partiellement le style unique de son condisciple. Le Christ aux jardins des oliviers, une des plus précieuses peintures de Giambellino, réalisée en 1459 environ, montre bien cette influence. 

La rencontre de Giovanni Bellini avec le sicilien Antonello da Messina (1430-1479), arrivé à Vénise pour admirer son travail, détérmine un changement fondamental dans l'art du peintre vénitien et, en général, dans l'art de la ville lagunaire: c'est le peintre sicilien qui introduit à Vénise la technique à l'huile en peinture. Les œuvres de Bellini prennent alors une vie nouvelle, en se ravivant de ces couleurs brillantes et fluides qui deviennent propres aux  peintres vénitiens. Il collabore souvent avec son frère, Gentile, les deux travaillent aux peintures destinées au Palais des Doges, à Vénise, mais un siècle plus tard, un incendie les détruit presque entièrement.

Après les travaux pour le Palais des Doges, Giovanni Bellini continue à exécuter des peintures qui marquent le passage stylistique vers la Haute-Renaissance, tout comme la Pala Barbarigo, pour l'église San Zaccaria, à Vénise. L'artiste travaille longtemps à Vénise en réalisant surtout des peintures de sujet réligieux et des portraits également. Le Portrait d'homme se trouve aux Offices ainsi que La Lamentation sur le Christ mort et l'Allégorie sacré au paysage beau et mystérieux. Bellini introduit dans la peinture vénitienne une attention nouvelle vers les détails despaysages en arrière-plan.

Sa dernière période est caractérisée par la présence de sujets mythologiques, en est un exemple la peinture commandée par le duc de Ferrare Alfonso d'Este, Le Festin des dieux (1514), que l'artiste ne termine pas et qui est achevée par Titien.

 

Voulez-vous voir des oeuvres de cet artiste?

Réservez en ligne une visite

Les oeuvres d'art



Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function mysql_close() in /var/www/virtualuffizi/index.php:193 Stack trace: #0 {main} thrown in /var/www/virtualuffizi/index.php on line 193